Musique

Chronique d’albUm : Point Fingers par The Guru Guru

Entrez dans la secte.

La scène rock belge se porte bien, très bien même. Dans une chronique précédente j’évoquais les It It Anita, place aujourd’hui à The Guru Guru qui défend Point Fingers,deuxième album du groupe. Et tout comme leurs amis de label (Luik Records), ils officient dans un registre rock énergique et sans concessions, véritable déflagration sonore sur scène.

Mais là s’arrête la comparaison. En effet Tom Adriaenssens et ses acolytes proposent un véritable kaléidoscope de nuances : tantôt math-rock, tantôt noise HC, tantôt indie-rock. Il en ressort une sensation de contre-pied permanent, chaque piste nous prenant au dépourvu comme l’illustre très bien la présence inattendues de deux chansons calmes sur l’album, "Know no" et "And i’m singing aren’t i" ou la faussement apaisée "Origamiwise".

La force de ce Point Fingers est de nous donner immédiatement envie de suivre ces doux-dingues, comme embrigadés par le discours contagieux de leur gourou. Après plusieurs écoutes ce qui nous déstabilisait est devenu totalement limpide et évident. Peu importe les soi-disant alambiquées "Poverbrigade" et "Skidoo" ou les changements d’humeur de "Mache", on se laisse guider par cette basse qui nous prend la main ("Delaware") et nous aide à appréhender les grands écarts effectués par le groupe. Gare au gourou, où vous risquez bien d’être converti à leur rock schizophrénique !

Titres :
 Mache
 Chramer
 Ex-Alexander
 Know no
 Skidoo
 Delaware
 And i’m singing aren’t i
 Origamiwise
 This knee on ice
 Poverbrigade