Musique

Chronique d’albUm : Therapy par Eko and Vinda Folio

Il suffit parfois de peu pour être signé sur un label. Quand bien même vous êtes un jeune groupe de ce pays lointain et obscur qu’est la Géorgie. De Tbilissi à Bordeaux (où se trouve le label Talitres ), il n’y a qu’un pas que le groupe a franchit en 2017 grâce à Vladislav Parshin du groupe (russe) Motorama ! En effet c’est en publiant des vidéos d’Eko and Vinda Folio que la puce est montée à l’oreille des bordelais (également label des russes).

En écoutant le groupe géorgien, on comprend de suite que Motorama ait voulu jouer le rôle de grand frère. On retrouve sur l’album Therapy cette cold wave qu’affectionne les russes, avec ses guitares nébuleuses et cette basse impeccable. Mais la marque de fabrique du duo formé par Erekle Deisadze (chant) et Temo Ezugbaia aka Vinda Folio (guitare, chant) est sans conteste cette voix grave et surtout, cette langue, chaleureuse et enivrante.

Délaissant quelque peu leur activisme (« L’activisme est comme une culture alternative en Géorgie » dixit Eko) pour un romantisme plus mélancolique, les compositions lorgnent vers une dream-pop minimaliste mais néanmoins dansante : le croisement entre le phrasé d’un The National et les rythmiques sombres d’un Future Islands.