Musique

Chronique d’albUm : Lost in the country par Trace Mountains

Dave Benton a opéré un virage dans sa carrière musicale après la séparation de LVL UP, son précédent groupe. Virage dont l’explication nous vient peut-être dès les premières paroles de son nouveau projet : "Rock & Roll made me lose control" dit-il en introduction. Avec Trace Mountains, on est en effet plus proche d’un Death Cab For Cutie que d’un Neutral Milk Hotel pour LVL UP.

"Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse"...et avec ce nouveau flacon placé sous le signe d’une indie folk lo-fi, la béatitude est au rendez-vous avec les dix titres de ce Lost in the country. Entre morceaux réconfortants et doux comme du coton, notre esprit se perd constamment dans des rêveries sans fin, porté par des nuages de saxophones et une brise de chœur féminin, seulement perturbé de-ci de-là par des riffs orageux de guitares électriques. Le chant de Dave Benton y est pour beaucoup dans ce sentiment de plénitude, jamais agressif il nous embarque avec lui tout au long de ce deuxième effort qui succède à A Partner To Lean On sorti en 2018.

Trace Mountains poursuit sa route à travers les lacets et les cols et ne semble, lui, jamais se perdre.

Titres :
 Rock & roll
 Dog country
 Me & may
 I am leaving you
 Cooper’s dream
 Lost in the country
 Benji
 Fallin’ rain
 Absurdity
 Turn to blue