Musique

Chronique d’albUm : Italian ice par Nicole Atkins

Classieux et groovy, le nouvel album (le cinquième !) de Nicole Atkins est un coffre à trésors où les pépites soul sont sublimées par des musiciens de légendes. En effet la chanteuse du New Jersey, installée depuis quelques années à Nashville, a de belles accointances dans le monde de la musique : entre Spooner Oldham et David Hood (qui ont joué pour Aretha Franklin et Etta James, excusez du peu), Binky Griptite des Dap Kings, les Bad Seeds Jim Sclavunos et Dave Sherman et le batteur McKenzie Smith (Midlake, St Vincent), Nicole Atkins a réuni une somme de talents incroyables pour son nouvel album, Italian ice (son péché mignon estival). Et comme si cela ne suffisait pas, on retrouve également les participations de Britt Daniel (Spoon), Seth Avett (The Avett Brothers), John Paul White et Erin Rae.

Toutes ces sensibilités musicales différentes ont été regroupées pour forger un kaléidoscope de sons : "Musicalement, cela n’a aucun sens. Mais je suis super fan de tous, et nous nous sommes retrouvés avec le groupe le plus étrange et le plus fou de tous les temps." explique Nicole. Le résultat est une odyssée soul où chacun apporte son univers sans perdre de vue justesse et équilibre et toujours au service de Nicole Atkins.

Cet album très varié se savoure comme une glace italienne aux multiples parfums : ballade country avec "Captain", soul sensuelle et symphonique (accompagnée d’un soupçon de Beatles) avec "Mind eraser" ou le disco groove dapking-ien de "Domino", vous avez l’embarras du choix !

Titres :
 AM Gold
 Mind eraser
 Domino
 Forever
 Captain
 Never going home again
 St Dymphna
 Far from home
 A road to nowhere
 There old roses
 In the splinters