Musique

Chronique d’albUm : Hairdressers from Heaven par Sonny and the Sunsets

Sonny Smith n’en est pas à son premier coup d’essai mais ce Hairdressers from Heaven est le tout premier opus de son tout nouveau label, Rock in your head records. Et comme il le chante dans "Another life, another body", c’est sans pression ("No pressure") qu’il aborde cette aventure.

"Si vous écoutez les paroles, il s’agit de personnes qui cherchent un coiffeur pour les sauver. Les aider à se sentir bien à nouveau, être eux-mêmes encore." explique Sonny dont la petite amie est...coiffeuse.
Les différents personnages qui hantent ses chansons sont aussi variés que les styles de chacune de ces petites histoires. Le genre d’histoires que l’on retrouvait énormément chez des artistes comme les Beatles ou les Kinks : “Ray Davies a écrit tellement de chansons à propos de personnages. Les Beatles avait Penny Lane ou Rita, la femme de chambre. Ils étaient constamment en train de chanter des histoires venant de personnes de leur voisinage.”

L’influence des Kinks se ressent également musicalement ("Someday i’d like to be an artist") mais on pense aussi au Beach Boys ("A bigger picture"), à Belle and Sebastian ("Hairdressers from Heaven") ou à Parquet Courts ("Ghost days"). Mentions spéciales pour le surprenant "The man without a past" avec son saxophone moyen-oriental et enfin "Drug lake", la dernière pépite de cet album, véritable tube qui réussit la prouesse d’allier une basse punk à du violon sur une mélodie pop.

Les propos de Sonny résument parfaitement l’esprit de ce nouvel album : "Les chansons que vous enregistrez dans votre cuisine sonnent bien mieux que celles réalisées dans un studio à un million de dollars. Au lieu de choisir celles qui ont été faites de la manière la plus professionnelle, pourquoi ne pas simplement choisir celles qui sont les plus cool ? Il en est ainsi sur ce disque.” Simplement beau.

Titres :
 A bigger picture
 Ghost days
 Another life, another body
 Searchin’
 Someday i’d like to be an artist
 Hairdressers from Heaven
 Take a hard look down the long corridor
 Man without a past
 Drug lake