Podcasts

New Wave ( l’ Emission ) # 10

Petites chroniques nombrilistes d’albums.

Cocteau Twins.

Pour cette émission, la maison vous régale d’un audacieux assemblage de recettes
françaises et écossaises (sorte de Mashup gustatif), avec son Haggis au cassoulet.
Il vous sera servi en grande pompe par des Cocteau jumeaux.
Ce plat s’accompagne, au choix, d’une pipe d’opium, de vin de Bordeaux ou de whisky.

Originaires de Grangemouth en Ecosse, les Cocteau Twins se forment en 1979.
Ce curieux nom est le fruit de la découverte en 1978 par Liza Frazer et Robin Guthrie,
d’un nouveau groupe qui écume alors tous les clubs locaux.
Le chanteur a un charisme tel que Liz et Robin ne peuvent s’empêcher d’assister
à tous leurs concerts.
Le groupe s’appelle Johnny & the Self Abusers (devenant par la suite, Simple Minds).
Son chanteur, un certain Jim Kerr, a écrit un titre intitulé « The Cocteau Twins »,
dédié à un couple d’amis obnubilés par Jean Cocteau.

Comme nombre de jeunes gens à cette époque, il décident de monter un groupe
et de composer leurs titres.
Les Cocteau Twins font parvenir deux démos à John Peel, légendaire DJ de la BBC
qui, très enthousiaste, les cale immédiatement pour une session.
On ne saurait rêver plus belle promesse d’entrée dans la cour des grands.

En 1982 parait leur premier album, "Garlands" avec un son de guitare
très travaillé par des effets de distorsions, de reverbs, de phaser.
C ’est un disque très sombre, la voix est comme possédée
avec des trémolos en fin de phrase, qui évoquent, au choix,
une ambiance tribale ou d’hôpital psychiatrique,
accompagnée par une basse omniprésente et une boîte à rythme
( Roland TR6 ou Korg KPR-77 ? ), sorte de squelette sur lequel
chaque membre du groupe vient se rattacher pour former un seul corps.

Cocteau Twins réalise par la suite d’autres albums de qualité.
De "Head Over Heels" (en 1983), au superbe "Treasure" (en 84) où,
chaque chanson est dotée d’un nom propre aux consonances féériques,
en passant par "Victorialand" (de 86) pour une version acoustique
du groupe et de "The Moon and the Melodies", avec Harold Budd,
en 86 également.
"Milk and Kisses" sort en 96 et marque la fin du groupe.

Avec neuf albums studios et dix neuf EP, la discographie des Cocteauu Twins
est riche car ils ont su faire évoluer leur son et leur univers.
Ils ont également pris la sage décision de s’arrêter à temps,
avant de sombrer dans la redite et la facilité.

Musiciens :

Elisabeth Fraser (chant).
Robin Guthrie (guitares, programmation).
Will Heggie (basse) de 1981 à 1983.
Simon Raymonde (basse, programmation),depuis 1983.

Liza a participé à de nombreuses collaborations, comme sur le projet
"This Mortal Coil" du label 4 AD et son fabuleux chant des sirènes du compositeur
Tim Buckley, mais aussi avec le fils de ce dernier, le regretté Jeff Buckley
ou Massive Attack.

"Song To The Siren" - This Mortal Coil.

Pour sa part, Robin Guthrie collabore avec Harold Budd sur
plusieurs albums et travaille comme ingé-son sur d’autres projets.

Simon Raymonde dirige avec Robin le label Bella Union sur lequel sont sortis les albums auxquels Simon a contribué au sein des groupes Snowbird et Lost Horizons.

* Album chef-d’œuvre, si vous ne deviez en écouter qu’un :
"Garlands"

Label : 4 AD
Producteurs : Ivo Watts-Russell et Cocteau Twins
Durée : 35 min 09 s (Édition américaine)
57 min 13 s (Édition britannique et canadienne)
Sortie : 1er septembre 1982

Plats du jour :

"Blood Bitch" - Cocteau Twins - "Garland".

"But I’m Not" - Cocteau Twins - "Garland".

"Wax and Wane" (live) - Cocteau Twins - "Garland"

"Shallow Than Hallo" - Cocteau Twins - Garlands".

"Crushed" - Cocteau Twins - "The Box Set".

"All flowers in time bend towards the sun" - Liza Frazer - Jeff Buckley.

"Garlands" - Cocteau Twins - "Garlands"

"The Tinderbox of a heart" - Cocteau Twins - "Head Ovver Heels".

"Ivo" - Cocteau Twins - "Treasure".

"Caarolyn Fingers" - Cocteau Twins - "Blue Bell Knoll".

Sauces & Accompagnements Fonds sonores :

" Pornography " - The Cure - "Pornography".

" Pièces Froides, Danses de travers N°1 " - Erik Satie.

BOF "La Belle et la Bête" - Jean Cocteau - Georges Auric.

"Nigth Fever" - Bee Gees - BOF "Saturday Nigtth Fever’.

"Cocteau Twins" - Johnny And The Self-Abusers.

"Yard" - The Birtday Party.

"John Peel Sessions 1982 - Cocteau Twins.

"Pandora" - Cocteau Twins - "Treasure".

"Lazy Calm" - Cocteau Twins - "Victorialand".

"Teardrop" - Massive Atack.

"November Day" - Simon Guthrie & Harold Budd - "Another Flower".

"Throughtout The Dark Months of April and May" - Cocteau Twins - "Victorialand".

"Song To The Siren" - This Mortal Coil - "Song to the Siren".

Suppléments reprises ( Service Compris ) :

Hannah Peel, "Sugar Hiccup", Cover Cocteau Twins :

BYFYN,"Iceblink Luck", Cover Cocteau Twins :

VodkaMagic, "Carolyn’s Fingers", Cover Cocteau Twins :

ROSIER, "Summerhead", Cover Cocteau Twins :

PODRUGA, "Alice", Cover Cocteau Twins + "Goose Coat" :

Camilla Bueno, "CHerry Coloured Funk", Cover Cocteau Twins :

Dessert ( Prochaine émission ) :

The OppositioN " Breaking the Silence" :

En Live :

" Very Little Glory" :