Podcasts

Sound Test - Level 51

Mixed Jukebox #24

51ème level de Sound Test et un jukebox numéro 24 des plus variés !
Du Soul Calibur, Rime, l’incoutournable Super Mario World et aussi et surtout Crackdown 3

Focus sur : Crackdown 3

Arlésienne de Microsoft depuis sa première annonce lors de l’E3 [1] 2014, Crackdown 3 a connu de nombreux changements et surtout retards. Initialement prévu en Novembre 2017, il a fallu attendre Février 2019 pour enfin pouvoir y toucher.
Si l’annonce a fait grand bruit en 2014, force est de constater que le battage médiatique a fortement diminué entre temps, la sortie s’est finalement faite assez discrète, et il faut l’admettre, le succès n’est pas au rendez-vous.
Disponible à sa sortie sur le GamePass de Microsoft, cet abonnement mensuel donnant accès à plus de 150 jeux du catalogue de la XboxOne, cette disponibilité a toutefois permis de faire découvrir le jeu à un maximum de joueurs.

Le soft ne fait pas donc l’unanimité auprès des critiques, et même si tout le monde s’accorde à dire que le jeu est dynamique et plutôt bien conçu, ce qui en ressort est cette impression de déjà-vu, de réchauffé. On pourra ainsi lire majoritairement des billets le qualifiant de jeu "sans saveur" ou "trop répétitif".

New PRovidence
New PRovidence
Le réseau routier nébuleux de New Providence
©Sumo Digital

Pour l’histoire, Crackdown 3 se déroule une dizaine d’années après le volet précédent. Une attaque terroriste a réduit à néant toute les sources d’énergie de la Terre, et seule une île, dirigée par une corporation pas franchement bienveillante, a mystérieusement résisté à cette attaque. L’Agence y déploie ses principaux agents pour faire la lumière sur ce qui se trame à New Providence.

On commence doucement et les agents augmenteront leurs aptitudes au combat au fur et à mesure que l’on progresse dans l’histoire. Il nous faudra découvrir les cibles à abattre, généralement les patrons des diverses branches de la corporation, tous plus véreux et dangereux les uns que les autres. On saute de toit en toit, on dégomme tout ce qui nous barre la route et on prend plaisir à planer entre les immeubles pour récupérer tous les "collectables" possible. Tout cela s’enchaîne à très grande vitesse et on a pas franchement le temps de s’ennuyer.

Les cibles à abattre
© Sumo Digital

On peut rajouter à cela des défis de courses (à pied ou en véhicule) dont certains sont assez corsés et bien sûr, une autre majeure partie du soft : le multi, appelé Wrecking Zone.
Combat en arène dans des environnements 100% destructibles, les zones de combat peuvent être littéralement rasées en entier ne laissant qu’un tas de gravats.

Parlons un peu de la musique maintenant, la bande originale est à l’image du soft, très dynamique. C’est le studio Finishing Move Inc. qui est à la composition. Ce studio rassemble 2 artistes, Brian Trifon et Brian Lee White, qui travaillent régulièrement pour le monde du jeu vidéo, mais aussi pour quelques films et séries.
On les retrouve donc dans ce 51ème de Sound Test pour 3 morceaux : Nimbus, Skills for kills et The Kingpin.

Bonne écoute !!!

La Playlist :

  • Unwavering Resolve - Junichi Nakutsuru (SOUL CALIBUR 2)
  • Jack Walk - Richard Jacques (HEAD HUNTER)
  • Angela - Richard Jacques (HEAD HUNTER)
  • Let Me Go - David Garcia Diaz (RIME)
  • Promenade - David Garcia Diaz (RIME)
  • Boiling Point - Sergei Belousov / Dimitri Djachenko (BOILING POINT)
  • 2 Player vs - David Javelosa (DR ROBOTNIK)
  • Spinner - Jesper Kyd (RED ZONE)
  • Overworld - Koji Kondo (SUPER MARIO WORLD)
  • Athletic - Koji Kondo (SUPER MARIO WORLD)
  • Nimbus - Finishing Move Inc. (CRACKDOWN 3)
  • Skills For Kills - Finishing Move Inc. (CRACKDOWN 3)
  • The Kingpin - Finishing Move Inc. (CRACKDOWN 3)
  • Boss Fight - Brian Michael Bendis (ULTIMATE SPIDERMAN)
  • ... - Brian Michael Bendis (ULTIMATE SPIDERMAN)
  • Simon’s Theme - Masanori Adachi (CASTLEVANIA 4)
  • Simon’s Theme - With Ether (CASTLEVANIA 4)

Notes

[1Electronic Entertainment Expo, le plus grand salon dédié aux jeux vidéo, tous les ans en Juin à Los Angeles