Podcasts

LIRICS - #7

La mort d’Olivier Bécaille (1/3)

Présentation

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à un grand auteur de la littérature française : Emile Zola. Sur le plan littéraire, il est principalement connu pour la série Les Rougon-Macquart, fresque romanesque en vingt volumes dépeignant la société française sous le Second Empire. On y trouve les romans tels que l’Assommoir, la bête humaine ou encore Germinal.

Pour ce qui est de cette émission, qui se déclinera en trois parties, nous avons choisi d’aborder une œuvre moins connue : la mort d’Olivier Bécaille. Il s’agit d’une des six nouvelles du recueil "Naïs Micoulin" qui se distinguent des œuvres classiques de Zola par une tonalité souvent moins sombre, un traitement moins tragique et même ironique du destin des personnages. Dans ces nouvelles, même si Zola reste assez désabusé sur la nature humaine, on constate que son regard sur l’humanité est assez indulgent, sinon chaleureux. Ce recueil fait découvrir un Zola en pleine possession de son talent et plus libre que dans son grand projet des Rougon-Macquart.

Musique

  • Aimee Mann - Its Not Going to Stop
  • Bagdad Cafe - I’m Calling You